QLIK

Angélica REYES

+33 (0)1 55 62 06 90

Analytique

API

Applications

Dataviz

Infrastructure

Institutionnels

Consultants/SSII

Intégrateurs

Qlik libère le potentiel de vos données

Qlik a pour mission de développer la culture de la donnée dans le monde, pour que chacun puisse utiliser la data pour résoudre les problèmes les plus complexes. La plateforme unique de data management et d’analytics de Qlik rassemble toutes les données de l’entreprise, quelle que soit leur source, et permet à tous les collaborateurs, quelles que soient leurs compétences, d’exercer leur curiosité et de découvrir de nouveaux enseignements.

 

La technologie associative innovante de Qlik libère des contraintes des outils basés sur les requêtes. Le moteur associatif Qlik associe toutes les données et permet de les explorer librement quel que soit l’axe d’analyse, et de façon exhaustive. C’est ce qui fait l’Associative Difference™. Grâce à cette vue complète de leur activité, les entreprises peuvent mieux planifier, mieux gérer la complexité et définir des plans d’actions efficaces.

Les entreprises utilisent Qlik pour approfondir leur connaissance client, réinventer leurs processus métiers, découvrir de nouvelles sources de revenus, et équilibrer les décisions entre risques et bénéfices.

 

ALSTOM utilise Qlik dans toutes les étapes du cycle de vie de ses trains

Alstom utilise Qlik dans tout le cycle de vie des trains, depuis la réponse aux appels d’offres jusqu’à la maintenance, en passant par la conception et la fabrication. L’entreprise analyse toutes les données techniques remontées par des capteurs pour analyser la vie du train et optimiser la maintenance. Ce type d’indicateurs apporte une forte valeur ajoutée et peut être commercialisé ensuite aux partenaires, clients et fournisseurs d’Alstom.

 

Après avoir développé un grand nombre d’applications sur QlikView, l’entreprise a choisi de développer de nouvelles applications avec Qlik Sense, car la solution apporte des avancées en termes de mobilité, avec la possibilité, grâce au responsive design, de créer une seule application qui peut être affichée aussi bien sur un grand écran tactile dans une usine, que sur le smartphone utilisé par les managers. Qlik Sense apporte également une réponse aux utilisateurs qui souhaitent créer eux-mêmes leurs applications en libre-service.

 

AUCHAN Retail International développe une nouvelle culture de la donnée

AUCHAN a démarré l’utilisation de Qlik Sense en équipant la Direction des Achats Indirects, qui traite plus d’un million de commandes par an pour les 14 pays où le groupe est présent. Utilisé à la fois par les acheteurs et les contrôleurs de gestion, Qlik Sense donne une vision globale des performances achats sur de nombreux axes et permet d’explorer les données au niveau le plus fin, jusqu’à la ligne de facture.

 

Cet outil d’analyse dynamique donne une vision inégalée de l’activité et permet de prendre des décisions argumentées et fiables, avec beaucoup plus de réactivité qu’auparavant, ce qui a généré la création de nouvelles applications sur des périmètres tels que les comptes d’exploitations consolidés, le suivi détaillé des ventes par site, et l’analyse de la rotation des stocks.

 

PICARD met l’analytique au service des magasins

Picard a développé de nombreuses applications Qlik pour analyser avec plus de souplesse les données issues de son ERP et les combiner avec les nombreuses sources hétérogènes existant dans l’entreprise. Grâce à la puissance du moteur associatif de Qlik, des dizaines de millions de lignes de transactions sont analysés pour obtenir une vision précise des performances comparées aux historiques de vente, et prendre des décisions data-driven.

 

En 2017, Picard a souhaité mettre à disposition des responsables de magasins une application analytique pour explorer le détail des ventes et des stocks, et gérer leur activité au plus près des besoins du marché. Cette analyse est rapidement devenue un réflexe pour les boutiques qui peuvent aujourd’hui visualiser chaque matin leurs performances, et contrôler notamment l’impact des promotions. Qlik Sense est apprécié pour son côté « moderne, ergonomique et ludique » qui facilite l’appropriation sur le terrain.

QLIK

Angélica

Reyes

Director Central & Emerging Markets EMEA

interview

INTERVIEW

Qlik annonce l’arrivée de la « 3e génération de BI ». Qu’est-ce que cela signifie ?

Angélica Reyes : La Business Intelligence ne date pas d’hier, mais elle a connu de profonds bouleversements, dont Qlik a été un acteur majeur. Après l’ère des rapports statiques et des requêtes lourdes et complexes pour obtenir une réponse à chaque question, Qlik a mis l’analytics entre les mains des utilisateurs en simplifiant l’exploration des données :

  • Réduction de la complexité technologique
  • Introduction de méthodes conviviales de préparation et de chargement des données
  • Développement de fonctionnalités visuelles et intuitives, permettant aux utilisateurs d’interagir avec les données
  • Création du Moteur Associatif, une technologie unique brevetée, qui permet à tous les utilisateurs (sans compétences particulières) d’explorer librement leurs données, sur n’importe quel axe, et de découvrir toutes les connexions existantes entre ces données. Cette approche radicalement différente a permis de diffuser les avantages de la BI à une multitude d’utilisateurs à l’échelle de l’entreprise, et plus seulement à une poignée d’experts IT. Toutefois, si la BI de deuxième génération a été plus largement utilisée que la BI de première génération, atteignant entre 25 et 50 % des employés selon les estimations, il reste encore 50 à 75 % du personnel qui ne se base que sur son instinct, son intuition et son expérience passée.

 

Comment faire pour développer l’usage de l’analytics ?

Angélica Reyes : Cela passe par la technologie, mais aussi par l’humain. Les collaborateurs présentent des lacunes en matière de Data Literacy, c’est à dire la capacité à lire, utiliser et analyser les données et argumenter avec celles-ci. Selon une étude mondiale menée par Qlik en 2017/2018, seulement 24 % des décideurs se considèrent comme « data literate », dotés de bonnes connaissances en matière de données. Les données sont la base de l’économie numérique et chaque utilisateur métier doit savoir les utiliser. Sans cela, les données resteront inexploitées, la plus grande partie de leur valeur sera ignorée, et les entreprises ne seront pas compétitives. La perspective d’une visualisation simple et rapide des données avec les outils de BI de deuxième génération a atteint ses limites. Il faut aller plus loin pour développer un usage plus « démocratique » de la donnée.

 

La technologie permet-elle d’y parvenir ?

Angélica Reyes : L’IA, les Big Data, les chatbots sont des technologies qui attirent toutes les entreprises, et qui peuvent être mises à contribution pour développer la data literacy. Chez Qlik, nous travaillons sur 3 axes majeurs :

  • Accéder à toutes les données : Vous pouvez résoudre un problème métier complexe plus facilement en examinant plusieurs jeux de données, issus de plusieurs sources, pour voir comment ils sont reliés. Pour cela, les utilisateurs métier doivent s’immerger dans toutes les données potentiellement pertinentes et les explorer librement, sans risquer de les corrompre. Notre force, chez Qlik c’est de pas imposer de transférer ses données vers un data lake, par exemple. Nous adoptons une approche différente : nous permettons de créer un schéma de données à l’échelle de l’entreprise qui intègre l’intégralité de vos données, quels qu’en soient la taille, la source ou l’emplacement de stockage. A l’aide du Big Data Indexing Engine® de Qlik, vous créez des métadonnées et des index qui représentent les données. Notre technologie associative brevetée mappe toutes les associations existant au sein de toutes les données, ce qui les prépare à toutes les analyses.
  • L’intelligence augmentée au profit de l’analytics : L’intelligence artificielle s’accompagne d’une promesse extraordinaire et les entreprises cherchent les moyens d’exploiter cette intelligence. Mais en dehors d’une niche restreinte d’applications pouvant s’appuyer uniquement sur l’automatisation machine, la plupart des problèmes métier complexes nécessitent une perspective humaine. C’est pourquoi nous appelons l’IA « Intelligence Augmentée » : l’intelligence et l’intuition de l’homme sont complétées par l’apprentissage machine. Notre approche de l’intelligence augmentée s’appuie sur notre technologie unique d’indexation associative, qui associe les interactions humaines aux schémas générés par la machine. Lorsque les utilisateurs explorent leurs données, l’application leur suggère de nouvelles manières de les envisager, en mettant en avant les informations à approfondir. Ceci revient à ajouter une vision « rayons X », qui montre à l’utilisateur des connexions qu’il n’aurait normalement pas vues.
  • Des analyses embarquées à la portée de tous : L’analytics n’est pas un but en soi : elle s’intègre à la prise de décision en entrant dans le flux des processus métier quotidiens, via les analyses embarquées. Qlik a été la première entreprise de BI à développer un environnement analytique reposant sur une plateforme évolutive, ouverte et extensible, pouvant être déployée sur une multitude d’environnements, des serveurs d’entreprise à l’infrastructure de cloud public en passant par les appareils périphériques et les applications IoT. Nous avons adopté cette approche car nous savons à quel point il est précieux d’intégrer l’analytics là où les décisions sont prises. Chez Qlik, nous avons toujours eu une vision démocratique de l’analytics. Notre entreprise a été fondée sur l’idée que la véritable promesse de la donnée ne sera tenue que si chaque utilisateur métier peut interagir avec elle et faire des découvertes générant des résultats qui apportent un avantage concurrentiel. Avec cette troisième génération de BI, nous disposons de la technologie et de l’approche permettant de faire de cette vision une réalité pour votre entreprise.