SCALED RISK

Edouard ESTOUR

Chief Marketing Officer

+32 471 467 496

www.scaledrisk.com

Analytique

API

Applications

Dataviz

Infrastructure

Institutionnels

Consultants/SSII

Intégrateurs

SCALED RISK ACCELERE LA MISE EN PLACE D’UNE PLATEFORME DATA ANALYTICS AU SERVICE DE LA CREATION DE NOUVEAUX SERVICES AUX INVESTISSEURS POUR UN GRAND GROUPE DEPOSITAIRE.

 

Les services financiers et les services aux investisseurs connaissent une profonde mutation,
où la concurrence entre groupes bancaires s’accélère au contact des nouveaux acteurs de la fintech,
de l’apparition des nouvelles technologies Big Data et Blockchain. Aussi, l’inflation réglementaire redessine
la chaine de valeur, et pose une forte pression sur les métiers et les systèmes d’information.

 

C’est dans ce contexte que le client de Scaled Risk, un grand dépositaire français, a souhaité mettre
en place des services digitaux innovants au cœur de son offre de services aux fonds d’investissements. L’enjeu, outre de réussir cette transformation digitale, est de fournir aux métiers les moyens de créer
et de faire évoluer ces nouveaux services, avec toute l’agilité, la réactivité et l’évolutivité requises.

 

Après la réalisation de POCs afin de tester la capacité des technologies Big Data à répondre à ces challenges, le dépositaire a cherché une solution Big Data unique capable de fournir une plateforme centrale, extensible et ouverte intégrant des fonctions de Data Management puissantes et flexibles pour
la modélisation métier des données, et des fonctions de Data Analytics. Et après un processus d’appel d’offres, Scaled Risk a été choisi pour son caractère packagé et unifié, son architecture ouverte et évolutive, et ses fonctionnalités d’audit et de traçabilité intégrées.

 

La plateforme Scaled Risk permet l’agrégation de données multi-métier, d’appuyer des calculs variés
sur ces données, et de mettre à disposition des gérants et des clients, les résultats de l’ensemble via des outils de construction de rapports et des outils de visualisation des données.  Les gérants peuvent agréger, transpariser, appareiller en données référentiels (rating, market data, etc.) tout ou partie de l’historique
de leurs inventaires (plusieurs milliards de lignes) et consulter le résultat directement dans une interface graphique mettant en avant des représentations visuelles variées. Enfin, la plateforme permet l’étude du comportement des investisseurs en fournissant aux gérants les moyens de chercher des corrélations entre les ordres de souscriptions/rachats sur les fonds au passif et des caractéristiques des référentiels.

 

Scaled Risk a déployé sa plateforme de Data Management et Data Analytics et a su répondre aux contraintes fortes de délai de mise en œuvre et de lancement des services : le lac de données a été mis
en place en seulement quelques semaines, centralisant plus de 50 sources de données issues du système d’information existant, sans impacter ce dernier, sans casser les modèles et les processus métiers existants.

 

Ensuite, la modélisation des données métier de manière extrêmement flexible au sein de l’application,
en réconciliant diverses sources hétérogènes, a permis d’apporter une réponse rapide pour la création des services, d’adapter ceux-ci très rapidement aux demandes du métier et de la réglementation, et de les faire évoluer à moindre coût.

 

La solution intégrée et industrielle Scaled Risk assure également flexibilité, sécurité, audibilité, traçabilité, continuité de service, et une grande connectivité et ouverture aux applications standards. En outre,
la gestion de la qualité des données est au cœur de la solution Scaled Risk.

 

Les équipes du client ont pu faire levier sur les capacités du Big Data en terme d’analyse et de flexibilité pour créer des services innovants d’étude du comportement des investisseurs, ou pour améliorer la production des rapports règlementaires. Le dépositaire a pu également mettre à disposition de ses clients investisseurs, directement dans son portail existant, des services de visualisation des données extrêmement puissants par l’intégration native de Tableau Software avec la plateforme de Data Management Scaled Risk.

 

Scaled Risk commercialise ainsi des solutions innovantes de Data Management, de Data Analytics et de Risk Managemement dédiées aux métiers de la gestion d’actifs, des services investisseurs et services titres.

 

Plus d’informations en cliquant ici.

SCALED RISK

Bertrand

TILLAY

Product Manager

interview

« D’un côté, on demande au data management d’être assez flexible pour engloutir la quantité des nouvelles demandes business et règlementaires, mais de l’autre, on exige de lui toujours plus de structure
et de gouvernance. C’est la quadrature du cercle ! »

 

 

Quels sont les challenges que rencontrent les fonctions risque et conformité dans
la gestion de leurs données ?

 

Scaled Risk est né du constat qu’aucune solution actuelle de data management ne pouvait répondre au défi posé par la vague de règlementations introduites après la crise de 2008. Calcul de risque de marché ou
de liquidité, connaissance client, lutte contre le blanchiment, le financement du terrorisme et la corruption … En moins d’une dizaine d’années, institutions financières et industriels se sont retrouvés confrontés à une explosion de nouveaux reportings, tous plus complexes les uns que les autres. Or la nécessité de collecter, d’agréger et d’analyser autant de données s’est très vite confrontée aux limites de SI vieillissants et déjà surchargés.

 

 

Les entrepôts de données basés sur Hadoop peuvent-ils apporter une réponse ?

 

En effet, au même moment l’on a vu apparaître les premiers projets de « data lake » basés sur les technologies big data type Hadoop. Souvent portés par des équipes marketing / produit, ces projets ont rapidement intéressé les fonctions risque : bien moins coûteux et plus scalable qu’un datawarehouses traditionnel, le data lake Hadoop semblait la solution idéale pour centraliser toutes les données nécessaires aux reportings. Malheureusement, pour la plupart, ces projets ont échoué. Pourquoi ? Tout simplement parce que la capacité d’Hadoop à gérer des volumes importants de façon flexible repose sur des logiques de dénormalisation (stockage « à plat », puis re-structuration à la lecture). Or si cela ne pose aucun problème dans un contexte d’analyse et d’expérimentation, il en va différemment dans un contexte règlementaire : dictionnaire de données, piste d’audit, « data lineage », gestion des versions, historisation : tous ces éléments, indispensables pour satisfaire les exigences de n’importe quel régulateur, sont absents d’Hadoop.

 

 

En quoi l’approche de Scaled Risk est-elle différente ?

 

Depuis sa création en 2012 par des vétérans du risk management, la mission de Scaled Risk a été d’offrir
aux institutions financières et aux industriels les extraordinaires performances des technologies big data tout en garantissant les qualités de gouvernance et de robustesse des systèmes traditionnels. Avec une obsession : augmenter le time-to-market des projets d’analyse et de reporting. Aujourd’hui, Scaled Risk est l’un des seuls acteurs à proposer une data management platform industrielle permettant de profiter du meilleur des deux mondes. Au centre de la plateforme se trouve une technologie hybride de modélisation des données prenant appui sur la base NoSQL HBase.  Capable de répliquer et d’intégrer les multiples modèles des bases source, la DMP Scaled Risk permet également de créer à la volée des modèles métiers totalement logiques sans que ne soient affectés les modèles originaux. Cette approche, qualifiée « d’ELT », est particulièrement efficace et permet au data management d’acquérir de l’agilité sans perdre en gouvernance. Par ailleurs, la traçabilité des données et des opérations est un aspect important de la solution. Rien n’est jamais écrasé dans Scaled Risk : la suppression d’une donnée ou sa mise à jour entraîne en réalité la création d’une nouvelle version, et la version précédent est toujours conservée. De même,
la modification d’un modèle de données entraîne la création d’une nouvelle version de ce modèle. Ainsi le client bénéficie d’une piste d’audit complète et peut toujours avoir une vue du système dans l’état où il était à n’importe quel moment dans le passé (« as-of-date »).

 

 

Pouvez-vous nous donner un exemple qui pourrait illustrer ces capacités ?

 

Oui, tout à fait. Scaled Risk a été retenu pour aider un grand groupe industriel à outiller un programme de conformité anti-corruption dans le cadre de la future loi Sapin II. Basé sur la DMP Scaled Risk, le logiciel a pu rapidement intégrer des données internes structurées (ERP, CRM, RH), non structurées (documents), ainsi que sur des données externes (Reuters), et mettre en place une batterie de 250 règles métier pour lever
des alertes en temps réel sur des comportements susceptibles de présenter un risque de corruption.
La direction de la conformité de ce client bénéficie de capacités d’audit extrêmement fines sur un historique illimité, toujours « live » et donc disponible à tout moment.

 

L’ensemble du développement, de l’intégration et du déploiement du logiciel sur un périmètre de plus
de 10,000 employés en France et à l’étranger a été effectué en 3 mois par les équipes Scaled Risk et ses partenaires du groupe Neurones.